Accueil // MONDE // Tunisie – La police envahit le club des journalistes et y interdit les boissons alcoolisées

Tunisie – La police envahit le club des journalistes et y interdit les boissons alcoolisées

BN9722club-journaliste-av-hbib-bourguiba0313Un groupe d’agents des forces de l’ordre, majoritairement en civil, ont fait irruption, vers 15h de l’après midi, ce lundi 1er avril 2013, au Club des journalistes au centre-ville à Tunis (Maison du Journaliste), pour confisquer les boissons alcoolisées, selon le témoignage de plusieurs journalistes présents sur place dont notre collègue Walid Ahmed Ferchichi.

Les forces de sécurité étaient en train d’appliquer une décision du Gouverneur de Tunis, leur a-t-on dit, qui stipule qu’on ne doit pas vendre de boissons alcoolisées dans un endroit culturel et qu’il faut une autorisation spéciale.
«Il s’agit d’une attaque qui cible directement les journalistes et les intellectuels du pays et qui vise à limiter leurs droits, notamment de boire ce qu’ils veulent quand ils le veulent chez eux», s’est indigné M. Ferchichi.

La Maison du Journaliste (connu sous le nom du club des journalistes) vend des boissons alcoolisées depuis des décennies, avec une autorisation, et n’a jamais été inquiété par les autorités de tutelle.
Il se trouve que l’on a limité l’accès, depuis quelque temps, aux journalistes titulaires d’une carte de presse et leurs amis. Il fut un temps, en effet, où le club était un peu trop infiltré par la police qui venait espionner les journalistes et rédiger, ensuite, des rapports ciblés.
A l’instar de plusieurs autres clubs professionnels (comme les avocats ou les officiers), les journalistes se retrouvent là autour d’un verre pour s’échanger les idées et les informations et ce depuis des décennies. Le gouverneur ne semble pas vouloir laisser la liberté de la Presse prendre son envol. Encore un pas de plus de la Charia.

Source: http://www.businessnews.com.tn

Tags: , , , ,

Donner votre avis

Copyright © 2011 laic.info. Tous droits réservés.
Conception Laicactif.