Accueil // MONDE // Chokri Belaïd, un responsable de l’opposition tunisienne assassiné

Chokri Belaïd, un responsable de l’opposition tunisienne assassiné

L’équipe de Laic.info est sous le choc.
Ennahda, le parti islamiste au pouvoir, lequel utilise des salafistes comme hommes de main, vient de faire assassiner par balles ce matin le leader de l’opposition tunisienne.
En ce sens, depuis les révolutions arabes, aucun parti n’avait osé une telle offensive contre la démocratie. 

L’avocat Chokri Belaïd, figure de l’opposition tunisienne, a été victime d’un attentat, mercredi 6 février. Alors qu’il sortait de son domicile, le secrétaire général du Parti des patriotes démocrates unifié, allié au Front populaire, a été visé par des tirs.

« Une balle l’a touché à la tête, l’autre dans le cou », indiquait au Monde l’avocate militante des droits de l’homme Radhia Nasraoui, en pleurs, jointe par téléphone alors qu’elle se rendait à la clinique Ennasr de Tunis où le blessé avait été transporté.

Peu après, le décès de Chokri Belaïd a été annoncé par sa famille, provoquant une vive émotion à Tunis. Cet avocat médiatique ne ménageait pas ses critiques contre le parti islamiste au pouvoir Ennahda.

Réagissant à cette nouvelle, le premier ministre tunisien Hamadi Jebali a dénoncé« un acte criminel, un acte de terrorisme pas seulement contre Belaïd mais contre toute la Tunisie ». Le président tunisien Moncef Marzouki a pour sa part annulé sa participation au sommet de l’Organisation de la coopération islamique au Caire pour rentrer d’urgence à Tunis.

Avenue Habib Bourguiba Ce matin 06/02/2012

Avenue Habib Bourguiba
Ce matin 06/02/2012

Tags: , , , ,

Donner votre avis

Copyright © 2011 laic.info. Tous droits réservés.
Conception Laicactif.