Accueil // CulTure, MONDE // Pour un Azawad amazigh libre et laïc

Pour un Azawad amazigh libre et laïc

Lorsque le 6 avril 2012 la proclamation de l’État de l’Azawad fut prononcée, un immense espoir naissait. C’était la fin de siècles de malédiction. Pour la première fois depuis des siècles, un État amazigh émergeait sur la terre amazighe.

Pour nous tous, cette étape était un pas de géant dans l’Histoire. Cette première république amazighe était un peu la nôtre, à nous tous, enfants de l’Afrique du Nord amazighe.

Le peuple d’Azawad tenait ses promesses de justice. Jamais il n’a été tenté de lancer ses forces au-delà des frontières naturelles de l’Azawad alors qu’aucune armée n’entravait son avancée. Jamais le peuple de l’Azawad n’a voulu que sa libération s’accompagne de l’asservissement d’un autre peuple, celui-ci fût-il sans défense. Le peuple de l’Azawad a d’emblée affirmé le respect de ses frontières comme celui de ses minorités nationales en son sein.

Restait à lui assurer la reconnaissance internationale, conformément aux principes du droit des peuples à l’autodétermination, la légitimité de cette libération étant incontestable.

Mais en dépit de cet esprit pacifique, de cette éthique mise en pratique, les problèmes qui s’accumulaient sur la route du tout jeune État de l’Azawad étaient immenses, les embûches variées et les ennemis nombreux.

 

L’hostilité rencontrée était à la mesure de la voracité des appétits qui voyaient leur proie s’envoler. Tandis que l’ancienne puissance coloniale et ses alliées déclaraient « nulle et non avenue » cette proclamation, les nouvelles puissances impérialistes du Golfe recyclaient d’anciens mercenaires en les alimentant matériellement avec leur pétrodollars et idéologiquement avec leur salafisme.

Il faut croire que ces manœuvres ont payé car depuis le 26 mai 2012 règne une incroyable confusion avec l’annonce d’un « protocole » d’accord entre le MNLA et les islamistes. Alors qu’en vérité, le mot accord n’est là que pour camoufler une abdication pure et simple devant une idéologie obscurantiste, rejetée de partout qui ne peut qu’enclencher la régression et mettre un terme définitif à tout espoir de libération et de progrès.

Des supplétifs, des pantins manipulés par des princes arabes qui se prélassent dans les casinos occidentaux entendent troquer l’étendard de « Tilelli » contre celui de la soumission à l’intégrisme arabo-musulman qu’ils prétendent imposer à un peuple libre et fier pour le rattacher à la nébuleuse islamiste.

En reniant leurs valeurs ancestrales de dignité et de liberté pour se soumettre à un ordre despotique et moyenâgeux, ces sbires n’ont à offrir à leur peuple que l’abaissement, la misère et le chaos. Un ordre qui mettra à coup sûr leur pays au ban des nations.

Quant aux autres qui croient se ménager une issue en abdiquant dans la honte, ceux-là doivent se souvenir des leçons de l’histoire. À renoncer à son honneur pour préserver une situation, on perd et l’honneur et la guerre.

L’histoire donnera raison à ceux qui demeurent fidèles à leur peuple et à leur combat. À ceux-là, notre soutien demeure indéfectible.

Rien n’arrêtera le mouvement inexorable des peuples d’Afrique du Nord vers la reconquête de leur amazighité.

Vive l’Azawad, territoire amazigh, libre et indépendant dans le vaste ensemble amazigh !

Paris, le 4 juin 2012
Le Mouvement pour l’Afrique du Nord Amazighe

Tags: , , , ,

1 Reponse to " Pour un Azawad amazigh libre et laïc "

  1. dit :

    tout d’abord,je tiens à vous saluer infiniment.je vous adresse mes félicitations pour cette proclamation qui symbolise l’émergence d’un espoir de toute une nation qui a subi tout au long de l’histoire les pires atrocités de tous ses voisins hypocrites surtout le fléau arabo-obscurantiste qui a ravagé l’Afrique du nord depuis 15 siècles y compris mon pays le Maroc
    je vous souhaite bon courage.et à bas les dictatures.
    vive Imazighen,vive L’Azawad libre.

Donner votre avis

Copyright © 2011 laic.info. Tous droits réservés.
Conception Laicactif.