Accueil // MONDE // Tunisie: la Charia comme base pour la future Constitution

Tunisie: la Charia comme base pour la future Constitution

Habib Khedher : Ennahdha veut inscrire la Chariâa islamique dans la Constitution

Invité sur le plateau de Mosaïque Fm, Habib Khedher, nouvellement élu rapporteur général de la rédaction de la Constitution, est revenu sur les circonstances de son élection, mais également sur le projet de Constitution d’Ennahdha qui circule massivement sur les réseaux sociaux.

Concernant son concurrent au poste de rapporteur général, le doyen Fadhel Moussa, spécialisé dans le droit constitutionnel, Habib Khedher a affirmé que ce dernier n’a fait part de sa volonté de consensus que quelques heures avant le vote. Ennahdha avait déjà décidé, depuis un moment, de présenter un candidat à ce poste, et ne désirait pas revenir en arrière. De plus, Habib Khedher considère que la compétence supposée supérieure de Fadhel Moussa n’est pas pertinente, affirmant qu’il n’est pas le seul à être spécialisé en droit constitutionnel, Samir Taieb (également élu PDM) l’étant aussi, de même que Mabrouk Hrizi. Il souligne que, pour sa part, il est spécialisé dans le « droit en général » et que son expérience à la présidence de la commission en charge de l’organisation provisoire des pouvoirs publics joue en sa faveur. Précisant en outre que les critiques qu’il a reçues alors qu’il était en poste ne sont pas à prendre en considération.

Par ailleurs, au sujet de la version de la Constitution attribuée au Mouvement Ennahdha et circulant en masse sur Internet, Habib Khedher affirme que la version qui sera proposée par Ennahdha n’est pas encore finalisée, sans nier le fait que la version qui circule pourrait être attribuée à son parti. Notons qu’Ennahdha, dans un communiqué officiel publié sur son site internet, a affirmé que cette version n’engageait en rien Ennahdha, un démenti qui ne nie pas non plus que ladite version puisse lui être attribuée. Un procédé aujourd’hui fréquent de la part du parti islamique, de diffuser officieusement des informations afin de prendre la température de l’opinion publique et pouvoir se désengager à temps.

Cependant, dans ce projet officieux, l’article 10 attire l’attention. Celui-ci stipule que «la chariâa islamique est une source essentielle pour l’élaboration des lois». Questionné à ce sujet, Habib Khedher affirme que cet article fera probablement partie du projet de constitution final proposé par Ennahdha.

 

Source: http://www.businessnews.com.tn/

Tags: , , ,

Copyright © 2011 laic.info. Tous droits réservés.
Conception Laicactif.