Accueil // MONDE // Tunisie : heurts entre salafistes et laïques

Tunisie : heurts entre salafistes et laïques

Les intégristes réclament le droit de porter le voile intégral à l’université.

Des milliers d’islamistes et de laïques, en désaccord sur la place à accorder à l’islam dans la Tunisie de l’après-Ben Ali, se sont affrontés samedi devant l’Assemblée constituante à Tunis. Après de violentes échauffourées, les policiers ont finalement dispersé, dans la soirée, à coup de gaz lacrymogènes, les manifestants pro-islamistes.

Les pro-islamistes, des salafistes pour la plupart, avaient convergé samedi matin devant le siège de l’Assemblée une «contre-manifestation» pour répondre à un groupe de centaines de protestataires qui campent depuis mercredi devant le bâtiment. Ces derniers, des chômeurs, des enseignants, des militants de gauche, réclament «liberté, travail et dignité».

Les deux camps se sont fait face toute la journée dans une ambiance tendue. «Le peuple a fait son choix, laïcité dégage», «Ceux qui étaient avec Ben Ali, contre le voile, sont aujourd’hui contre le niqab», pouvait-on lire sur certaines pancartes pro-islamistes. De l’autre côté, les manifestants laïcs brandissaient des banderoles disant «non à la dictature religieuse», «non au salafisme synonyme de régression». «Le sit-in continue, on reste, a indiqué Ines Ben Othman, représentante des protestataires. Mais les agresseurs nous provoquent, ils nous attendent à tous les coins de rue.» Les foyers de tension se multiplient depuis quelques semaines en Tunisie, confrontée à un chômage endémique, à la crise économique et à la montée des extrémistes. Depuis lundi dernier, barbus en kamis (tuniques) et femmes en niqab occupent les locaux de la faculté de la Manouba, dans la grande banlieue de Tunis. «Ces salafistes ont quatre revendications, explique le doyen, Habib Kazdaghli, qui raconte avoir été séquestré et violenté en début de semaine. Ils réclament le droit de porter le niqab, une salle de prière, la fin de la mixité et des professeurs femmes pour les étudiantes. Mais notre position est claire : pas question de négocier avec cette secte religieuse !»

Un mois et demi après les élections du 23 octobre, remportées par les islamistes modérés d’Ennahda, le gouvernement n’a toujours pas été constitué. Bien qu’Ennahda se soit engagé à ne pas chercher à imposer les règles de l’islam, nombre de militants laïcs redoutent que la coalition ne remette en question le modèle social tunisien.

Tags: , , , , , , , , , ,

1 Reponse to " Tunisie : heurts entre salafistes et laïques "

  1. Mia dit :

    Ce qui me de9gofbte le plus, ce ne sont pas tant ces crimes que le silcnee des grands medias laefques. C est e0 vomir ! Critiquer le Pape, se moquer des femmes et hommes de bien qui croient encore en la Vertu, en la Pie9te9, en l Honneatete9 et en l Amour vrai et total e0 l immitation du Christ, faire de la propagande sur les Croisades, l Inquisition et les soit-disant silcnees de Pie XII, etc. le0, oui, on les entend sur la Religion chre9tienne. Mais quand il s agit des perse9cutions anti-chre9tiennes e0 travers le monde et des profanations d e9glises ou de cimetie8res chre9tiens dans notre propre Patrie, alors le0 plus personne !Seigneur Je9sus, Bon Pasteur et Vrai Sauveur, Seul Chemin vers le Pe8re et Seul Pain de Vie descendu du Ciel, Pe8re des Pauvres, Couronne des Saints, Force des Martyres et Roi des Anges, Logos Divin du Pe8re omnipotent, je Vous offre notre juste indignation e0 tous pour Votre Amour, pour la Conversion des pe9cheurs et en re9paration des offences qsui sont faeetes au Coeur Immacule9 et Douloureux de Marie de Nazareth, Votre Me8re et notre Reine. Je Vous l offre en particulier pour les Coptes perse9cute9s, pour ce pasteur iranien condamne9 e0 mort et surtout pour la petite Faryal qui risque le meame sort au Pakistan, ainsi que pour la conversion de tous les grands relais d opinions frane7ais et occidentaux en particuliers les medias, l Ecole de la Re9publique et les grands partis politiques et mouvements associatifs, humanitaires, culturels et citoyens.Et que, par la Gre2ce de Dieu, le Coeur Sacre9 de Notre-Seigneur Je9sus-Christ trf4ne enfin sur l e9tandard de la Fille Aeene9e de l Eglise et que les Peuples de la France et de son Outre-Mer rendent la Couronne de leur Royaume e0 Marie pour toujours.Deus lo vult !Amen.

Donner votre avis

Copyright © 2011 laic.info. Tous droits réservés.
Conception Laicactif.